Préparation pour chanteurs/euses

Pendant l’année

Durant toute l’année qui précède la cérémonie tu t’entraines à chanter les chants cérémoniels autour du grand tambour sur cadre (si tu as des questions, tu peux contacter Annette Gröble). Tu apportes ton propre bâton de tambour à la danse que tu auras confectionné auparavant. Peins tes intentions/rêves/visions sur un bout de tissu ou de cuir et intègre-le dans ton bâton. Apporte aussi une plume d’un oiseau de proie.

Sur le terrain

Journées de préparation et de construction
Au début du séjour nous formons trois groupes de chant qui intègrent tous les chanteurs/euses. Tu apportes la disponibilité de te fondre dans un nouveau groupe qui est créé sur les lieux. Chaque groupe de chant est dirigé par une ou deux personnes. Nous les appelons « drum chiefs ». Ils sont, pendant le temps du séjour, tes interlocuteurs.

Pendant les journées de construction de la grande aire de danse vous faites connaissance et vous répétez – parfois autour du grand tambour de la cérémonie – les chants cérémoniels. Les chanteurs/euses participent aussi au chantier pour aider à la construction de la grande aire de danse et s’intègrent ainsi aux groupes des danseurs/euses et gardien-ne-s. Une grande communauté se forme ainsi. Pendant et après les jours préparatifs tu participeras à des huttes de sudation qui t’aideront à entrer d’avantage en résonnance avec la grande cérémonie. Tes objets cérémoniels (surtout ton bâton de tambour – mais aussi ta pipe sacrée ou ton bâton cérémoniel) te soutiennent et t’accompagnent pendant ces jours.

Pendant la cérémonie
Le grand tambour se trouve au sud-est de la grande aire de danse dans l’abri des chanteurs/euses. C’est de là que nous chantons. Nous suspendons un capteur de rêves au-dessus du grand tambour dans lequel tu pourras attacher ta plume d’oiseau de proie avec un fil rouge embobiné autour du calamus. Tu pourras récupérer cette plume après la danse. Elle portera les chants et l’énergie de la cérémonie et t’accompagnera à la maison dans ton quotidien.

Pendant les trois jours de la cérémonie nous célébrons la vie et nous nous habillons d’une manière festive. Tu trouveras l’occasion de danser pendant les pauses où tu ne chantes pas et d’éveiller ton rêve et tes intentions. Oriente-toi pour cela vers les vêtements pour les danseurs.

Le jour du démontage
Après la danse de la vie nous démontons les structures ensemble. Amène à cet effet des chaussures solides et des vêtements de travail.

Equipement qui a fait ses preuves avant et pendant la danse
A part les vêtements cérémoniels, ton bâton de tambour, la plume et ton cahier de chants nous te recommandons un siège, de la crème solaire non-parfumée, de quoi écrire, un réveil et un couvre-chef neutre (sans bord).

Groupes de chante et prochaine réunion pour chanter

Si tu as des questions tu peux t’adresser à Annette Gröble.

Informations supplémentaires et inscription